CONTACT

Plus de résultats...

Generic selectors
Correspondance exacte uniquement
Recherche dans le titre
Recherche dans le contenu
Post Type Selectors
La tome fraîche de l’Aubrac et les vins « Terres du Midi » rejoignent la catégorie des produits du terroir labelisés « Indications géographiques protégées ».

La tome fraîche de l'Aubrac et les vins "Terres du Midi" obtiennent la labélisation IGP

La tome fraîche de l’Aubrac et les vins « Terres du Midi » rejoignent la catégorie des produits du terroir labelisés « Indications géographiques protégées ». Ce label de l’Union européenne protège les produits locaux dont la qualité ou la réputation est liée au lieu de production du produit et à une méthode particulière de production ou d’élaboration du produit. L’Union européenne protège ainsi les savoir-faire et les produits du terroir labelisés de tout risque de concurrence illégale.

L’Occitanie, une fois de plus à l’honneur

L’Indication géographique protégée permet d’identifier un produit dont la caractéristique ou la réputation particulière liée à son histoire, à son mode de production ou d’élaboration, correspond à une pratique spécifique sur un territoire précis. Il s’agit du label de protection des produits du terroir et de ses modes de vie, par excellence. Deuxième région agricole de France, première région française pour la production en agriculture biologique, l’Occitanie se démarque parmi les régions européennes pour le nombre élevé de ses IGP : poulet des Cévennes, volailles du Languedoc et du Béarn, canard à foie gras du Sud-ouest, veau d’Aveyron et du Ségala, rosée des Pyrénées-catalanes, jambon et saucisson sec de Lacaune, ail rose de Lautrec, anchois de Collioure ou encore haricots tarbais, la liste est longue des IGP occitanes qui témoignent de la richesse du terroir régional à laquelle s’ajoute donc la tome fraîche de l’Aubrac et les vins « Terres du Midi ». En France, plus de 200 produits sont labélisés dont une dizaine de fromages seulement. En Occitanie, la tome fraîche de l’Aubrac rejoint la tomme des Pyrénées, dans la catégorie des fromages labélisés.

La tome fraîche de l’Aubrac se caractérise par son absence d’affinage – d’où également le fait que « tome » s’écrive avec un seul « m » contrairement à « tomme » avec deux « m » qui signifient eux, que le fromage a été affiné. Produite dans les départements de l’Aveyron, de la Lozère et dans une mesure moindre dans le Cantal, les fromages produits hors de ces territoires correspondants à la région naturelle de l’Aubrac ne pourront plus bénéficier de l’appellation « tome fraîche de l’Aubrac ». Produite depuis le XIIe siècle sur cette voie de pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle, elle est un élément essentiel de deux recettes typiques d’Occitanie : la truffade et l’aligot.

Les vins labelisés « Terres du Midi » ont également été reconnus comme IGP. Produits sur le littoral méditerranéen des départements de l’Hérault, de l’Aude, du Gard et des Pyrénées-Orientales ainsi que sur quelques exploitations du sud de la Lozère, les vins « Terres du Midi » correspondent à une production typique de cette région sur des sols peu fertiles et avec un encépagement diversifié. Le savoir-faire des vignerons pour assembler différents cépages marqués par des arômes fruités en fait un savoir-faire spécifique à une partie du Languedoc historique.

Les indications géographiques, un label protégeant l’origine territoriale des produits européens

La politique de qualité de l'Union européenne vise à protéger les dénominations de produits spécifiques (contre toute utilisation abusive ou imitation) dans l'optique de promouvoir leurs caractéristiques uniques liées à la fois à leur origine géographique et à un savoir-faire traditionnel. Dans ce contexte, si un produit européen a une origine géographique spécifique et une réputation (une qualité ou d'autres caractéristiques pouvant lui être attribuées essentiellement), il est possible de le protéger à l'aide d'une indication géographique protégée. La reconnaissance des IGP permet aux consommateurs de distinguer les produits de qualité tout en soutenant les producteurs.

Les produits labélisés doivent ensuite respecter un cahier des charges strict afin de conserver la labélisation et justifier de la protection mise en œuvre sur le marché. Créées en 1992, les IGP ont permis d’éviter la disparition de produits du terroir menacé par la mondialisation et la libre-concurrence.

Pour plus d'informations :

Retrouvez toutes les informations sur les IG en Europe avec GIviews juste ici.